Loading...

Notre histoire

Notre histoire

Il y a à peine 20 ans, personne n’aurait imaginé ce que les Belot allaient développer.

En effet la création du vignoble est due à un rêve un peu fou de notre père, Jacques, de vouloir travailler pour le plaisir ses quelques pieds de vignes pendant ses moments de ‘‘ repos’’. Persuadé que dans cette région on pouvait donner naissance à de grands vins.

Cet instituteur décide dans les années 85 de se lancer dans une aventure passionnante l’implantation d’un vignoble de qualité. Cela commence par la grande époque des plantations dans les cailloux. En effet à ce moment là, il n’était pas si évident d’acheter des parcelles plantées.
Alors on décide de s’attaquer à la garrigue, on défriche, on concasse c’est le véritable point de départ de la création du Vignoble Belot. Après quelques visites dans d’autres régions viticoles pour voir ce qui se faisait de mieux on plante des syrahs, des grenaches des mourvèdres.

A cette période, tout le monde qualifiait ce projet de totalement démesuré et fou mais l’histoire veut qu’aujourd hui ces parcelles produisent des raisins sélectionnés pour l’élaboration de grandes cuvées comme l’Argilière clin d’œil à ce terroir argilo-calcaire et à cet emplacement bien particulier que nous sommes fier de montrer. Le démarrage des vinifications se passe chez un producteur voisin ce qui permet de développer ses connaissances en matière d’œnologie.

Dans les années 95, changement de cap puisque après des années d’études dans ce milieu Karine et Lionel rejoignent le domaine familial pour développer un outil déjà performant.

En 1997, une opportunité s’offre à nous, une affaire qu’il ne faut pas laisser passer car elle ne se représentera pas une deuxième fois dans une vie de vigneron. La famille cherche une cave pour l’élaboration de ses futures cuvées et découvre… le Tendon ! Au pied du magnifique site du col de Fontjun, proche de l’ancienne Foret royale du Bousquet, un domaine viticole, mieux que ça, un havre de paix, un lieu chargé d’histoire puisque les anciens propriétaires mentionnent la venue de Louis XIV séjournant dans cet ancien rendez vous de chasses royales lors de son passage en Languedoc. Le lieu est en mauvais état : les 18 hectares de vignes n’ayant pas été travaillés depuis des années, la cave n’ayant plus servie. Il faut remettre tout cela en marche.
Les vieilles vignes abandonnées sont remplacées par des cépages inexistants jusqu’alors sur le domaine : Viognier, Cabernet Sauvignon et Merlot.  Les travaux de rénovation de la cave se font dans la foulée.

Aujourd’hui le Vignoble Belot s’étend sur 35 hectares en production entièrement renouvelé ou créé depuis 1988 donnant des vins sur les 3 couleurs : blanc, rouge et rosé diffusés dans le monde entier.